Qu'est ce que la Galipote ? Quand a-t'elle vu le jour ? Pourquoi un tel nom ? Quelles sont les finalités de la revue ? pourquoi une maison d’édition ?

Nous allons répondre à toutes vos interrogations.

 
 

 

 

Il y a quelques décennies, la galipote n’était qu’un animal de la mythologie auvergnate hantant les bois du Livradois et faisant la terreur des habitants. Par extension de sens, elle devient ensuite la « commère » du village, celle qui sait tout de tout et qui le répète à qui veut bien l’entendre. D’où le choix de ce nom !

C'est un journal d'informations critiques auvergnat trimestriel. Il a été fondé en 1979 par une bande d'amis. Il est souvent comparé au Canard Enchaîné par le sérieux de ses enquêtes, la pertinence de ses articles, son côté poil à gratter et son ton souvent humoristique mais également à Charlie Hebdo car abondamment illustré, de dessins et caricatures.Lors de sa création, l'association qui la chapeaute, l' A.C.A.P (Association pour une Culture Auvergnate Populaire), a investi dans tout le matériel nécessaire à son indépendance, de la rédaction à la diffusion en passant par l'impression et le façonnage. Matériels archaïques, certes, mais fonctionnels !

"La Galipote" a choisi comme aire géographique d’expression l'ancienne ’Auvergne administrative soit les départements de l'Allier, du Puy-de-Dôme, du Cantal et de la Haute-Loire. Par conséquent, sa diffusion se cantonne aux commerces de ce territoire. Il s’agit d’une publication sans publicité dont la grande particularité est une totale indépendance et un libre-arbitre affiché. Une soixantaine de collaborateurs bénévoles et salariés travaillent à la réalisation du journal chaque trimestre. A l’heure actuelle, la collection de La Galipote compte 141 numéros composés pour les plus récents de 60 pages avec un tirage à 5 600 exemplaires.

Directeur de publication : Franck DHUMES

Rédacteur en chef : Marc GACHON

 

 

Quelles sont les finalités de la revue ?

  • Apporter une information, touchant à des thèmes, qui ne soit pas « mosaïque »… autrement dit, non pas une information « brute de décoffrage », mais une information réfléchie traitant des sujets abordés dans leur durée,

  • Offrir un support à un travail d’investigation en matière d’information… genre journalistique qui fait notablement défaut sur le plan régional,

  • Permettre une diversification de l’information dans une région confrontée à un monopole de plus en plus marquée en matière de presse écrite,

  • Constituer un liant et une plate forme d’expression libre pour le monde associatif, qui dépasse la simple publication de communiqué plus ou moins tronqué,

  • Fournir un organe d’expression libre qui puisse utiliser la critique, voire la satire dans ses colonnes,

  • Être le support d’une culture vernaculaire malmenée dans la société contemporaine (article en langue d’oc), grâce à un profond ancrage « régionaliste »,

  • Servir d’espace de formation à des jeunes ou des moins jeunes que les métiers de l’information intéressent,

  • Donner l’occasion aux dessinateurs (de presse ou de BD) régionaux de faire leurs armes en étant publiés…

 

Elle n'est financée que par ses lecteurs et la vente des livres qu'elle édite.

 

Oups ! J'allais oublier de vous parler de la maison d'édition !!!

Dès 1981, les rédacteurs de La Galipote se sont rendus compte que les grands dossiers traités dans le journal méritaient un suivi dans le temps. En effet, les sujets étaient à chaque fois ré-abordés dans les numéros suivants pour permettre le suivi des "affaires". La difficulté étant de synthétiser les informations précédentes afin que le lecteur qui n'aurait pas lu les précédents numéros puissent prendre le dossier en route. Les dossiers importants prenaient alors beaucoup trop de place dans le canard et devenaient indigestes ! Ne voulant pas abandonner ces sujets, La Galipote, disposant de tout le matériel nécessaire, publia alors ces premières éditions. La maison d'édition vit le jour de cette manière et compte actuellement une cinquantaine de titres à son catalogue. Des livres sur l'Auvergne ou d'auteurs auvergnats made in Auvergne !

 
 
 

NOUS CONTACTER

22 rue du Commerce - 63910 VERTAIZON

Tél. : 04 73 68 08 83 

Mail : acap-lagalipote@laposte.net

 

Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi  de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h 30.