Les pieds chez nous - Aux confins de l'Auvergne et du Limousin l'écho de la Révolution française faisait son chemin...

Georges LECLERC

Les guerres de conquête, dans lesquelles se lance le Directoire à la fin du XVIIIème siècle, conduisent à l'adoption, le 5 septembre 1798, de la loi Jourdan-Delbrel qui instaure, pour la première fois, la "conscription universelle et obligatoire". Tous les jeunes gens âgés de 20 à 25 ans doivent s'inscrire sur les registres communaux pour effectuer un service militaire de cinq ans.

Dans le Massif Central, très nombreux sont les réfractaires. Martial est l'un d'eux. Pour échapper aux obligations militaires, il abandonne sa famille, son village, et part à la conquête de l'ouest avec pour horizon le Limousin. Cheminant par monts et par vaux, il fait une pause à Goulières à la marge des Combrailles. Un hameau adossé à une motte castrale où il décide de prolonger sa halte. Devenu paysan "sans terre", il nourrit bientôt l'ambition de s'y installer d'autant que Cupidon s'en mêle. Cependant même en ces temps où l'ordre ancien vacille, avoir "les pieds chez nous" s'avère une délicate aventure. Fort heureusement, la solidarité villageoise n'est pas un vain mot.

18,00 €

  • 0,35 kg
  • disponible
  • 1 à 3 jours de délai de livraison1

Pour en savoir plus sur l'auteur, cliquez ici.


NOUS CONTACTER

22 rue du Commerce - 63910 VERTAIZON

Tél. : 04 73 68 08 83 

Mail : journallagalipote@gmail.com

 

Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi  de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h 30.